La Sophrologie

Sophrologie

Technique de relaxation basée sur la respiration, la sophrologie agit sur le corps et sur le mental. Grâce à des exercices quotidiens, elle permet à chacun de mobiliser ses propres capacités et de chasser ses tensions.

Origine de la sophrologie

Du grec “sôs” (équilibre, harmonie), “phren” (conscience) et “logos” (étude), la sophrologie a été fondée en 1960 par le Dr Alfonso Caycedo. Afin d’aider ses patients à retrouver un équilibre de vie et à mieux gérer leur quotidien, ce psychiatre colombien met au point une nouvelle méthode de relaxation, s’inspirant à la fois de l’hypnose, de la phénoménologie et de techniques orientales comme le yoga ou le zen.

Différents courants de sophrologie se sont depuis développés, mais ils s’appuient toujours sur la respiration, la décontraction musculaire et la visualisation d’images positives.

Principe de la sophrologie

La sophrologie vise à retrouver l’harmonie entre le mental et le physique. Basée sur la respiration et la relaxation, cette méthode naturelle permet de mobiliser ses propres capacités : calme, bien-être, confiance en soi. Elle dynamise de façon positive les qualités, les pensées et les ressources de chacun afin d’aider à mieux utiliser son potentiel.

La sophrologie permet de développer la réalité objective : voir les choses comme elles sont réellement afin d’être plus efficace dans l’action. Elle favorise une meilleure adaptation aux nouvelles conditions de vie en société. L’important est d’être à l’écoute de ses sensations et de ce que renvoie le corps.

Pourquoi consulter un sophrologue ?

La sophrologie est particulièrement recommandée pour :

– accroître sa confiance en soi à l’occasion d’un évènement important : entretiens d’embauche, compétitions sportives, examens, hospitalisation ;

– appréhender et préparer sereinement un accouchement (en complément de l’aide médicale proposée par les sages-femmes) ;

– affronter toutes les problématiques liées au stress : tensions, insomnie, anxiété, état dépressif ;

– améliorer les troubles du sommeil ;

– accepter un problème de santé et l’aborder avec du recul ;

– aider à traverser un changement de situation (deuil, divorce, déménagement).

La sophrologie a des effets thérapeutiques. Elle ne remplace pas une thérapie, mais se pose en complément.

Comment pratique-t-on la sophrologie ?

La sophrologie se pratique lors d’une consultation individuelle ou collective, avec une personne formée et diplômée, le sophrologue.

La première séance permet au praticien d’entendre la demande de la personne et de lui proposer un programme d’accompagnement spécifique.

Au cours des exercices, le sophrologue propose au client des prises de conscience (corporelles, mentales) qui l’amèneront en douceur vers un état naturel de conscience entre la veille et le sommeil, là où pourront se dénouer certaines tensions et s’activer des capacités.

De huit à dix séances peuvent être nécessaires pour intégrer la méthode, la comprendre et l’expérimenter. Le but : rendre la personne autonome afin qu’elle puisse, par la suite, réaliser les exercices seule dans les situations de la vie quotidienne.

Contre-indications à la sophrologie

Il n’existe aucune contre-indication à la pratique de la sophrologie. Cependant, cette méthode de relaxation devra être adaptée en cas de troubles psychiatriques graves et proscrites lors des phases délirantes.

Un enfant peut consulter un sophrologue à partir de six ans dès lors qu’il est en mesure de recevoir et comprendre des informations.

Comment se déroule la première consultation de sophrologie ?

La première séance de sophrologie se décompose en trois temps.

– La personne expose le but de sa démarche, son objectif. Le sophrologue établit l’anamnèse, un véritable état des lieux psychique. Puis, il propose une approche adaptée à la problématique de son client.

– L’individu réalise son premier exercice de sophrologie : il apprend à se relaxer, à apaiser ses tensions et à prendre conscience de son corps.

– Un bilan oral consacré au ressenti de la personne clôture la séance.

Plusieurs techniques sont utilisées par le sophrologue. Chaque séance s’ouvre généralement par des exercices de relaxation dynamique, auxquels succèdent des exercices de respiration profonde et de visualisation positive.

Il est généralement demandé à la personne de s’entraîner en pratiquant chez elle des séances quotidiennes de 10 à 15 minutes, seule ou à l’aide d’un enregistrement réalisé par le sophrologue.

Chaque nouvelle séance permet d’approfondir la méthode de sophrologie et de se l’approprier.

Durée d’une séance de sophrologie

En moyenne, une séance de sophrologie dure entre 45 minutes et 1 heure.

La sophrologie n’est pas remboursée par l’Assurance-maladie. Certaines mutuelles offrent une prise en charge forfaitaire, il faut se renseigner auprès de sa mutuelle.