La naturothérapie

D’abord ne pas nuire.

Les symptômes d’une maladie peuvent être des manifestations d’un processus de guérison. Par conséquent, leur suppression pure et simple peut causer plus de tort que de bien. Les interventions thérapeutiques doivent donc favoriser le processus naturel de guérison et non le contrer.

La nature recèle son propre pouvoir de guérison.

Les milliards « de paroles » échangées par les cellules à chaque millième de seconde forment des jaillissements de discours organisés qui parcourent en tous sens les organismes quand ils sont en équilibre.

À chaque micro fraction d’instant, le vivant est un lieu de foisonnement d’information, un lieu de communication intense, un lieu de questions et de réponses échangées, un lieu où les molécules, les ions, les radicaux libres, les flux magnétiques ou autres maintiennent la cohérence de l’ensemble.

Lorsque la cohérence se disloque, le trouble, la dysharmonie, le disfonctionnement, la maladie et la mort apparaissent. Pourquoi alors ne pas tenter de soigner la vie en rétablissant la qualité du discours des cellules?

Au cœur de l’organisme vivant, les forces naturelles de vie permettent d’y parvenir. Le rôle du naturothérapeute consiste à faciliter l’accès à ces forces en identifiant et en éliminant les obstacles qui s’y opposent.

Identifier et traiter la cause.

Le naturothérapeute doit rechercher les causes de la maladie plutôt que de tenter d’en supprimer les symptômes.

Le rétablissement de l’équilibre naturel ne peut se faire qu’en travaillant sur les causes originelles de ce dérèglement. Cependant, il est sans doute préférable de s’intéresser à l’origine de la santé. Au lieu de toujours poser la question : «Qu’est-ce qui me rend malade?», il est parfois plus utile de formuler une autre interrogation: «Qu’est-ce qui me maintient en bonne santé?»

Partant de ce point de vue, aucune recette n’est universellement valable. Chacun doit et peut se prendre en charge personnellement avec l’aide de son thérapeute.

Purifier.

La médecine naturelle affirme que si nous devenons malade, c’est que nous avons permis à notre organisme d’être envahie par des toxines et que la maladie n’est autre que les efforts de la nature pour évacuer les déchets morbides, en vue de rétablir la santé.

Le naturothérapeute orientera le consultant à purifier son corps, notamment par irrigation, par le jeûne ou par l’emploi d’infusion de plantes détoxifiantes.

Enseigner.

Le naturothérapeute tâchera de démontrer au consultant que sa maladie est le fruit d’un ensemble complexe d’interactions entre les plans physique, mental, émotionnel et spirituel et qu’il devrait intervenir à chacun de ces niveaux.

Il lui enseignera aussi à agir sur son environnement et son mode de vie, afin d’optimiser ses forces et son bien-être et de minimiser les possibilités de maladie.